Né en Belgique en 1977, Cédric Gerbehaye est photographe documentaire et réalisateur, contributeur régulier au National Geographic Magazine et membre fondateur de l'agence MAPS. Après avoir travaillé au Moyen-Orient il se rend régulièrement, à partir de 2007, en République démocratique du Congo. Le travail qu’il en rapporte a été plusieurs fois primé (World Press Photo, Olivier Rebbot Award de l’Overseas Press Club of America…) et a fait l’objet d’un livre très remarqué (Congo in limbo, Le Bec en l’air, 2010). Sa série Land of Cush sur le Sud Soudan, avec le soutien du Magnum Foundation Emergency Fund et du Pulitzer Center on Crisis Reporting, reçoit le prix SCAM et fait l’objet d’un livre au titre éponyme (avec un texte du journaliste américain Jon Lee Anderson, Le Bec en l’air, 2013). En 2013, il réalise le webdocumentaire Broken Hopes, Oslo's Legacy et est invité en résidence par le festival lmageSingulières, il publie Sète#13 (avec un texte de Christian Caujolle, Le Bec en l’air, 2013).
En 2015, Cédric Gerbehaye achève un important travail en Belgique, son pays natal, qui fait l’objet de deux grandes expositions à Anvers (FoMu) et à Mons (capitale européenne de la culture) et d’une nouvelle parution au Bec en l’air sous le titre D’entre eux. Parallèlement, il poursuit un travail sur l'extraction des ressources naturelles en Amérique du Sud et continue de documenter le conflit oublié dans la région du Cachemire.
Son travail est exposé à l'étranger et est intégré aux collections du Musée des Beaux-Arts de Houston, du Musée de la photographie de Charleroi, du FotoMuseum d'Anvers et de la MEP-Maison Européenne de la photographie à Paris.

 

5 résultats affichés