Andrew Philip est chercheur à Amnesty International, spécialiste de la République démocratique du Congo [RDC]. Il travaille pour l’organisation depuis 1995 et sur la RDC depuis 2000. Installé à Londres, il séjourne régulièrement en RDC pour rendre compte des atteintes aux droits de l’homme et pour faire valoir les préoccupations d’Amnesty International auprès du gouvernement congolais et, entre autres, des chefs des groupes armés.

1 résultat affiché