Marie-Hélène Lafon est professeur de lettres classiques à Paris. Elle enseigne le français, le latin et le grec. « Née dans une famille de paysans », selon ses propres mots, elle est originaire du Cantal, où elle a vécu jusqu'à ses 18 ans, élève dans un pensionnat religieux de Saint-Flour. Elle part ensuite étudier à Paris, à la Sorbonne, et est agrégée de grammaire en 1987. Son département d'origine, le Cantal, et sa rivière, la Santoire, sont le décor de la majorité de ses romans.
Son premier roman, écrit à l'âge de 34 ans, Le Soir du chien est récompensé par le prix Renaudot des lycéens en 2001. Cet ouvrage est sa première publication, mais elle avait précédemment écrit des nouvelles dont Liturgie, Alphonse et Jeanne, qui ne seront publiées que l'année suivante dans le recueil Liturgie, récompensé par le prix Renaissance de la Nouvelle en 2003. Suivront onze publications (romans, nouvelles, essais), tous aux éditions Buchet-Chastel, parmi lesquels L'Annonce (2009), Les Pays (2012), Joseph (2014), Histoires (2015, prix Goncourt de la nouvelle), Nos vies (2017), Flaubert (2018) où elle se livre à un exercice d'admiration pour le grand écrivain classique et, récemment, Le Pays d’en haut, un livre d’entretiens avec Fabrice Lardreau (Arthaud, 2019). En 2015, le téléfilm L'Annonce a été adapté de son roman éponyme, réalisé par Julie Lopes Curval, avec Alice Taglioni et Éric Caravaca, produit par Arte.

Afficher 1 résultat