Brumes à venir

32,00

Belge expatrié en France, Frédéric Lecloux est parti remuer l’humus de sa terre natale.

Photographies et texte
Frédéric Lecloux

UGS : BRUM Catégorie : Géographie : ,

Le Livre

La Belgique, cofondatrice de l’Union européenne, jeune royaume d’à peine 180 ans, traverse une crise politique dont la gravité menace son existence même. La Belgique a-t-elle encore un sens en tant qu’État ? Et en tant que bien commun de plus de 10 millions d’individus s’exprimant dans trois langues officielles ?

De canular télévisé en débat public décomplexé, le pays s’abîme dans les caprices identitaires et le malentendu. Cette attitude commune devant la vie, joyeux florilège d’hospitalité et d’autodérision, de nonchalance un brin fataliste et de bonheur mélancolique, cette posture que l’on nomme « belgitude » existe-t-elle encore, si elle a jamais existé ?

Belge expatrié en France depuis 2001, Frédéric Lecloux est parti remuer l’humus de sa terre natale. Sa quête documentaire s’est peu à peu augmentée d’une dimension autobiographique: « Est-ce bien un pays que j’ai quitté, et qu’y ai-je laissé ? » Son écriture photographique et littéraire sert ici un questionnement intime et identitaire.

« Le Belge se console de tout par l’excès, en particulier de cette nostalgie sans objet, sans soubassement, de ce drame héréditaire d’avoir été abandonné le jour de sa naissance dans un territoire qui n’existe pas, projeté dans une singularité spatio-temporelle que personne n’a résolument souhaitée, où il ne pourra jamais rêver ni croire à rien. La Belgique est née contre, pas pour. Contre le Hollandais, pas pour inventer un avenir commun au Flamand et au Wallon. Née contre, elle mourra contre. Elle est en train. Hélas. »

Frédéric Lecloux

 

Mists to come

Belgium, a young kingdom, barely 180 years old, co-founder of the European Union, in the midst of a political crisis whose severity threatens its very existence. Is it still relevant as a state ? And what about the common ground gathering of over 10 million people who speak in three different official languages ?

The photographic and literary writings of Frédéric Lecloux, a Belgian expatriate who lives in France, question this both in a documentary and an intimate way.

Les auteurs

Frédéric Lecloux

Frédéric Lecloux est photographe et écrivain. Il est né en 1972 à Bruxelles en Belgique et vit en France, dans la Drôme. Son écriture photographique, tout en lenteur et poésie obsessionnelles, marie portraits en intérieur, objets du quotidiens et paysages, que ce soit sur les routes de Nicolas Bouvier, dans un Népal en pleine mutation ou aux prises avec ses propres souvenirs. Son travail est distribué par l’Agence VU’. Aux éditions Le Bec en l’air, il est l’auteur de L’Usure du monde. Hommage à Nicolas Bouvier (2008), Le Simulacre du printemps (avec un texte d’Ingrid Thobois, coll. Collatéral, 2008), Brumes à venir. À la recherche de la Belgique (2012), Lit national (avec un texte de Joy Sorman, coll. Collatéral, 2013), Étonnamment étonnée (avec un texte d’Arno Bertina, 2013) et de Népal. Épiphanies du quotidien (2017). Il est également l’auteur de Lentement vers l’Asie (récit, Glénat, 2006) et de La Grande Route par tous les temps (poésie, Éditions Arnaud Bizalion, 2017). Il est en charge de l’examen des projets éditoriaux reçus par la maison d’édition. Il écrit régulièrement sur la photographie, notamment la postface du livre Bonne année! (Le Bec en l’air, 2017) qui rassemble les cartes de vœux de quelques grands photographes français. En savoir plus sur Frédéric Lecloux et découvrir ses textes et son travail photographique : www.fredericlecloux.com.


Caractéristiques

Poids 0.6 kg
Dimensions 23 × 16.5 cm
Isbn

978-2-916073-69-9

Nombre de pages

144

Couverture

cartonnée

Photographies

100 photographies en couleurs

Parution

2012

Sous-titre

À la recherche de la Belgique

Revue de presse

Télécharger la revue de presse de ce livre au format pdf.