Du Maroc à Singapour, sa photographie s’adapte et le suit au gré de ses voyages. Dans une écriture poétique associant noir et blanc et mouvement, plusieurs séries construisent un propos en tension, tantôt évoquant un univers déshumanisé (Runners of the future, sur les mégalopoles asiatiques), tantôt le rapport à la nature (L’Étale des saisons), avec un questionnement récurrent sur la transcendance (De Anima, The Morning After).

1 résultat affiché