Égypte. Les Martyrs de la révolution

28,00

Un hommage aux victimes de la révolution égyptienne pour comprendre les bouleversements actuels.

Photographies
Denis Dailleux

Textes
Abdellah Taïa
Mahmoud Farag

UGS : MART Catégorie : Géographie : ,

Le Livre

À travers ses photographies, Denis Dailleux rend hommage aux martyrs, ces hommes 
et ces femmes – souvent jeunes – qui ont perdu la vie lors de la révolution égyptienne 
du 28 janvier 2011, victimes des violences policières et des milices pro-Moubarak. 
Mahmoud Farag et Abdellah Taïa retracent la vie des défunts et la nature de leur 
engagement à partir des témoignages de leurs proches.

« Je crois en cela. Je veux croire que la vie des Arabes et leur rapport à eux-mêmes 
ont été modifiés. Ils ont la parole. Ils ont les rues. Ils ont les moyens d’exprimer 
et de revendiquer leurs droits. Leurs rêves. Leur désir de justice et de dignité. 
Leur volonté de devenir des citoyens libres, des individus protégés par les lois. 
Loin de la soumission. Dans le mouvement. Le débat. Autour de la liberté. 
La sienne. Celle des autres. Le monde arabe est en ce moment un grand 
laboratoire pour toutes ces idées. »

Abdellah Taïa

 

 

Egypt, the Martyrs of the Revolution

Through his photographs, Denis Dailleux pays tribute to the martyrs, men and women – often young – who lost their lives in the Egyptian Revolution of 28 January 2011, victims of police violence and pro-Mubarak militia. Mahmoud Farag and Abdellah Taïa trace the lives of the deceased and the nature of their commitment from the accounts of witness and relatives.

Les auteurs

Abdellah Taïa

Écrivain marocain de langue française, Abdellah Taïa est né en 1973 à Salé [Maroc] et vit à Paris. Il est notamment l’auteur de sept romans, traduits dans plusieurs langues, parmi lesquels, parus aux éditions du Seuil : L’Armée du salut [2006] ; Une mélancolie arabe [2008] ; Le Jour du roi [2010], pour lequel il a reçu le Prix de Flore ; Infidèles [2012], Un pays pour mourir [2015], et Celui qui est digne d’être aimé (2017). Il a également publié au Seuil un recueil de lettres : Lettres à un jeune Marocain [2009].


Denis Dailleux

Denis Dailleux, né en 1958 à Angers, vit au Caire depuis une quinzaine d’années, une ville qui inspire inlassablement son travail photographique. Artiste représenté par l’agence VU’, la galerie Camera Obscura à Paris et la Galerie 127 à Marrakech, il a reçu de nombreux prix nationaux et internationaux [World Press Photo, prix Hasselblad…]. Il est l’auteur remarqué de plusieurs livres sur l’Égypte : Habibi Cairo. Le Caire mon amour [Filigranes, 1997], Le Caire [Le Chêne, 2001], Fils de rois. Portraits d’Égypte [Gallimard, 2008], Impressions d’Égypte [La Martinière, 2011], Égypte. Les Martyrs de la révolution [Le Bec en l’air, 2014], Mères et fils [Le Bec en l’air, 2014], Ghana [Le Bec en l’air, 2016]. Portraitiste confirmé, il travaille la plupart du temps au format 6 x 6, en couleurs ou en noir et blanc. En savoir plus sur Denis Dailleux : www.denisdailleux.com


Mahmoud Farag

Mahmoud Farag, artiste et vidéaste égyptien, a travaillé avec Denis Dailleux sur le projet Égypte. Les Martyrs de la révolution en réalisant au Caire les entretiens avec les familles des victimes. Malheureusement, il est décédé brutalement en Égypte lors de l’été 2012.


Caractéristiques

Poids 0.8 kg
Dimensions 24 × 25.5 cm
Isbn

978-2-36744-045-3

Nombre de pages

104

Couverture

cartonnée

Photographies

60 photographies en couleurs

Postface

Amnesty international

Parution

2014

Revue de presse

Télécharger la revue de presse de ce livre au format pdf.