Vous qui tuez le temps

9,50

Texte
Jean-Pierre Ostende

Photographies
Franck Pourcel

 

UGS : VOUS Catégorie :

Le Livre

L’écrivain Jean-Pierre Ostende et le photographe Franck Pourcel ont croisé leur regard pour explorer le difficile monde des toxicomanes et des personnes dépendantes. Avec justesse, en s’aventurant dans une forme fictionnelle originale, ils disent la réalité quotidienne d’une association de prévention et d’accompagnement.

Jean-Pierre Ostende a imaginé le séjour d’un extra-terrestre sur Terre : celui-ci débarque à Marseille et se retrouve dans une « maison » où se rencontrent « des êtres humains qui viennent travailler et des êtres humains qui viennent chercher quelque chose ». Cette maison est un centre de prévention et de traitement des addictions ; les travailleurs sont psychologues, psychiatres, médecins, assistants sociaux ; les visiteurs, des patients qui viennent chercher un traitement et différentes formes d’aides. La posture d’extra-terrestre permet de décrire la situation avec distance, sans partialité, mais aussi de délivrer de manière candide le vocabulaire et les effets de la toxicomanie. Jean-Pierre Ostende, qui s’est immergé dans ce centre pendant plusieurs mois, a recueilli de nombreuses paroles qu’il restitue ici, parfois avec humour et causticité, comme dans cette phrase prononcée par un patient : « Je vous en prie, trouvez-moi un centre pour m’éloigner mon milieu ». À côté du texte, les photographies de Franck Pourcel montre la réalité d’un monde clos, où patients et thérapeutes tentent ensemble, à tâtons, d’établir un dialogue.

Les auteurs

Franck Pourcel

Auteur photographe indépendant, Franck Pourcel vit à Marseille. Il questionne les rapports que l’homme entretient avec son territoire. Son travail photographique, en noir et blanc ou en couleurs, allie regard documentaire et création artistique contemporaine. Ses photographies sont régulièrement exposées en France (notamment aux Rencontres d’Arles, à l’abbaye de Montmajour en 2013) et à l’étranger. Elles ont intégré les collections de la Bibliothèque nationale de France, de la Maison européenne de la photographie, du Fonds régional d’art contemporain (Frac) Provence-Alpes-Côte d’Azur, des Archives départementales des Bouches-du-Rhône, du Musée Ziem à Martigues, du Centre méditerranéen de la Photographie de Bastia, de l’Artothèque de Cherbourg, du Musée de la Camargue, du Muséon Arlaten…, et font également partie de collections privées.
Franck Pourcel a été lauréat de plusieurs prix et a obtenu diverses bourses de soutien à l’édition, à la création et à la recherche, comme la bourse de la mission du patrimoine ethnologique du ministère de la Culture.
Il est l’auteur de nombreux livres aux éditions Le Bec en l’air dont notamment Comme un souffle de poussière (2015) ; Ulysse ou les constellations, texte de Gilles Mora (2013) ; Au crépuscule (2009) ; Vous qui tuez le temps, texte de Jean-Pierre Ostende (2006) ; La Petite Mer des oubliés. Étang de Berre paradoxe méditerranéen, texte de Jean-Louis Fabiani (2006) ; Néoruraux, vivre autrement, textes d’Anne Attané et Katrin Langewiesche (2004).




Jean-Pierre Ostende

Poète et romancier, né en 1954, Jean-Pierre Ostende vit à Marseille où il pratique le plus librement possible son métier : publications régulières [principalement chez Gallimard], travaux d’écriture et de résidences, lectures et ateliers réguliers avec les scolaires et les détenus [en maison d’arrêt], collaboration à des expositions, des catalogues d’artistes… Il est l’auteur de La Province éternelle [L’Arpenteur-Gallimard, 1996], Bruegel. Jeu, travail, place [Flohic, 1998], La Méthode volatile [L’Arpenteur-Gallimard, 2000], Voie express [Gallimard, 2003].




Caractéristiques

Poids 0,2 kg
Dimensions 14 × 19 cm
Isbn

978-2-916073-18-7

Nombre de pages

80

Couverture

souple

Langue(s)

français

Photographies

45 photographies en couleurs

Parution

2006