L’Usure du monde

Dès 45,00

Le livre n’est plus disponible en versions standard, signée ni en tirage de tête. Seule l’édition limitée sous étui reste disponible (voir onglet « édition limitée » ci-dessous).

Frédéric Lecloux reprend les routes de L’Usage du monde de Nicolas Bouvier.

Photographies
Frédéric Lecloux

Textes
Frédéric Lecloux
Christian Caujolle

Préface
Eliane Bouvier

Effacer

Le Livre

En 1953, l’écrivain-voyageur suisse Nicolas Bouvier quitte Genève pour un voyage de quatre ans qui se terminera au Japon, avec pour seuls luxes une Fiat Toppolino qui offre la liberté d’aller où l’on veut et une lenteur érigée en art. L’Usage du monde, récit de cette aventure, est devenu un livre culte dans le monde entier.

En 2004-2005, le photographe Frédéric Lecloux refait cette route, en voiture : « J’ai voyagé sans coller aux guêtres de Nicolas Bouvier au lieu près, au cadrage près, au mot près. Et surtout pas ‘sur les traces de Nicolas Bouvier’. Un voyage pour le voyage, qui se suffise à lui-même. Une vraie dérive qui se donne le temps du monde des gens… »

L’Usure du monde, ainsi nommé en hommage à Nicolas Bouvier, alterne photographies et récit de voyage, et conduit le lecteur dans un glissement poétique à travers les pays de l’ex-Yougoslavie, la Turquie, l’Iran, le Pakistan et l’Afghanistan.

 

 

The wearing of the world

In 1953, Swiss writer/traveller Nicolas Bouvier left Geneva in a Fiat Topolino with a typewriter and the intention to go to India. His trip lasted four years and finished in Japan. Usage du monde (The way of the world), story of this drift that became a cult book throughout the world. In November 2004, photographer Frederic Lecloux retook the same trip in a Fiat. His journey would take more than a year. What came out of it was an exceptional travel album. He said :” I worked to bring to the surface the emotions that his work stirred in me …”. Zinc prizes winner 2008.

Les auteurs

Christian Caujolle

Christian Caujolle est critique, directeur artistique et commissaire de nombreuses expositions internationales, ancien professeur associé à l’École nationale supérieure Louis Lumière de Paris. Personnalité incontournable du monde de la photographie contemporaine, il a été responsable de la photographie au sein du quotidien Libération dans les années 1980, a été l’un des fondateurs de l’Agence VU’ en 1986 et le directeur artistique de la galerie VU’ en 1998, et l’auteur des textes de nombreux catalogues et monographies de photographes. Il est également l'auteur de Things as They Are : Photojournalism in Context since 1955, (Chris Boot, 2005), écrit à l’occasion des 50 ans du World Press Photo, livre pour lequel il a obtenu l’ICP Infinity Award en 2006, et de Circonstances particulières (Actes Sud, 2007), qui parle de son rapport intime au médium photographique. Il participe à la programmation artistique de nombreuses manifestations et festivals de photographie, dont ImageSingulières à Sète (pour lequel il écrit également chaque année les textes de la collection liée au festival et coéditée par Le Bec en l'air). Il dirige au Cambodge le festival Photo Phnom Penh qu’il a créé en 2008 et dans le cadre duquel il a découvert le travail de Philong Sovan. Depuis 2020, il est également conseiller artistique du Château d’Eau à Toulouse. -- Christian Caujolle is a critic, artistic director and curator of international exhibitions, as well as former associate professor at the École nationale supérieure Louis Lumière in Paris. A key figure in the world of contemporary photography, he was the chief photography editor at the French daily newspaper Libération in the 1980s. He is one of the founders of VU’ Agency in 1986 and became the artistic director of VU’ Gallery in 1998. He has written numerous essays for catalogues and monographs of photographers. He is also the author of Things as They Are: Photojournalism in Context since 1955 (Chris Boot, 2005), published on the occasion of the 50th anniversary of World Press Photo, for which he received the ICP Infinity Award in 2006, and Circonstances particulières (Actes Sud, 2007),in which he looks into his intimate relationship with the photographic medium. He curates several photography events and festivals, including ImageSingulières in Sète (for which he also writes the texts for the collection linked to the festival and co-published by Le Bec en l’air). He is the director of Photo Phnom Penh Festival in Cambodia, which he created in 2008 and during which he discovered the work of Philong Sovan. Since 2020, he is also the artistic advisor of the Château d’Eau in Toulouse.




Frédéric Lecloux

Frédéric Lecloux est un photographe et écrivain belgo-français né en 1972 à Bruxelles et vivant dans la Drôme depuis 2001. Son travail est distribué par l’Agence VU’ depuis 2003. Issu d’un parcours autodidacte, il a obtenu le diplôme de l’École nationale supérieure de la Photographie d’Arles en 2016. Il est l’auteur d’une dizaine de livres de textes et photographies dont L’Usure du Monde (2008), Brumes à Venir (2012) et Népal. Épiphanies du Quotidien (2017), parus au Bec en l’air, maison d’édition au sein de laquelle il est également directeur de collection, ainsi que La Grande route par tous les temps, un recueil de sonnets paru chez Arnaud Bizalion en 2017. Il a coréalisé avec Valérie Cuzol, doctorante au centre Max Weber, le film Quel Côté de l’absence ? (2018). Il anime en outre un blog où paraissent des textes critiques et analytiques, traductions et entretiens sur la photographie. Entre 2010 et 2016 il a dirigé de nombreux stages et ateliers centrés sur le questionnement des usages de la photographie, notamment à photo.circle (Népal), aux Rencontres d’Arles, et en milieu scolaire. Il accompagne désormais individuellement des auteurs en voie de professionnalisation, notamment via le mentorat de l’Agence VU’ et du Fonds Régnier pour la création.


Caractéristiques

Poids 0,7 kg
Dimensions 29 × 24 cm
Isbn

978-2-916073-33-0

Nombre de pages

240

Couverture

cartonnée

Photographies

130 photographies en couleurs

Préface

Eliane Bouvier

Parution

2008

Sous-titre

Hommage à Nicolas Bouvier

Édition limitée

Ce livre est encore disponible uniquement en édition limitée sous étui. Toutes les autres éditions sont épuisées.

Édition limitée sous étui

Édition limitée à 6 exemplaires, sous étui en tissu ancien peint et cousu à la main, accompagnée d’un tirage signé, sur papier Hahnemühle Photo Rag 308 g, 30 x 21 cm.

L'Usure du Monde, édition sous étui avec tirage signé, limitée à 6 exemplaires

L’Usure du Monde, édition sous étui avec tirage signé, limitée à 6 exemplaires

Photographie extraite du livre l'Usure du Monde

L’Usure du Monde, édition sous étui avec tirage signé, limitée à 6 exemplaires

Revue de presse

Consulter la revue de presse de ce livre au format pdf.