Yoko Tawada, romancière, poète, essayiste japonaise, est née à Tokyo en 1960 et diplômée de l’université de Waseda, à Tokyo. Elle vit en Allemagne depuis 1982 où elle a obtenu un Ph.D en Littérature allemande. Elle est l’auteure d’une quarantaine de livres en japonais et en allemand, et lauréate de nombreux prix internationaux. En 1993 elle reçoit le prestigieux prix Akutagawa pour Le mari était un chien. Écrivant alternativement en japonais et en allemand – textes courts, romans, poésie, théâtre –, le Adalbert-von-Chamizo Prize, prix allemand reconnaissant des écrivains étrangers pour leur contribution à la culture allemande, lui est attribué en 1996. Elle est aussi lauréate du prix Tanizaki en 2003, de la médaille Goethe, décoration officielle de la République fédérale d’Allemagne en 2005, du prestigieux Kleist Prize en 2016, ainsi que du National Book Award aux États-Unis en 2018 pour son livre The Emissary. En France, sept de ses romans ont été traduits aux éditions Verdier.

1 résultat affiché