Née à Rennes en 1967, Nina Bouraoui a vécu à Alger jusqu’au début des années 1980. Elle se révèle dès son premier roman, La Voyeuse interdite [Gallimard, 1991, prix du Livre Inter]. Son œuvre, composée de treize romans et de participations à divers ouvrages collectifs, est saluée aussi bien par le public que par la critique. Son roman Mes mauvaises pensées [Stock, 2005] a reçu le prix Renaudot.

1 résultat affiché