Indisponible

Solovki, la bibliothèque perdue

24,00

Une enquête photographique sur les traces de la bibliothèque perdue des îles Solovki

Photographies
Jean-Luc Bertini

Texte
Olivier Rolin

UGS : SOLO Catégorie : Géographie :

Indisponible

Le Livre

C’est à l’occasion du tournage d’un film documentaire avec Olivier Rolin que le photographe Jean-Luc Bertini a voyagé dans les îles Solovki, au nord-ouest de la Russie, connues pour leur monastère du xve siècle qui constitua un lieu de pèlerinage important, mais aussi pour avoir abrité le premier camp de ce qui allait devenir le Goulag. La série d’images rapportée montre un paysage grandiose en proie au froid silencieux et glacial, une île singulière qui garde encore les traces de son histoire pénitentiaire, mais qui est également devenue une réserve naturelle protégée et l’un des premiers sites russes sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Dans ce décor des extrêmes, il a porté son attention sur la bibliothèque du camp, aujourd’hui disparue, dont on sait peu de choses si ce n’est qu’elle a compté jusqu’à 30 000 volumes. Son enquête, qui le conduit en cercles concentriques depuis le centre du camp – le monastère – jusqu’à sa périphérie – les rives de la mer Blanche –, constitue une lente exploration de cette région où se mêlent fantômes du passé et espoirs déçus de la nouvelle Russie du xxie siècle.

Un texte de l’écrivain Olivier Rolin accompagne les photographies.

 

 

Solovki, the Lost Library

The Solovki Islands in northwest Russia are known for their monastery, but also for having the first camp of what would become the Gulag. In this decor of extremes, the photographer Jean-Luc Bertini and writer Olivier Rolin have turned their attention to the camp library, now long gone. Their search constitutes a slow exploration of this region where ghosts of the past cross paths with the disappointed hopes of contemporary Russia.

Les auteurs

Jean-Luc Bertini

Jean-Luc Bertini, né en 1969 en région parisienne, est membre de la coopérative photographique PictureTank. Après des études de lettres modernes, il s’intéresse à la photographie et en fait sa profession. Il travaille principalement dans le portrait pour la presse française et étrangère [Le Monde, Libération, Télérama, L’Express, Le Nouvel Observateur, Le Figaro, Rolling Stones, Stern, Expresso…] ainsi que pour plusieurs éditeurs [Grasset, Seuil, Flammarion, Albin Michel…]. En 2006, il obtient la Bourse du talent, catégorie portrait.



Olivier Rolin

Olivier Rolin est l’auteur d’une quinzaine de livres, romans, essais, journaux de voyage, parmi lesquels Tigre en papier [2003, prix France Culture] ou plus récemment Bakou, derniers jours [2010]. Il se rend pour la première fois en Russie en 1986 pour écrire un livre d’impressions de voyage, En Russie [1987] réédité à plusieurs reprises. Depuis, il y a effectué une vingtaine de séjours. En 2001, est paru aux éditions Inculte, Sibérie, un recueil de textes sur cette région du monde et en 2014, aux éditions Seuil/Paulsen, paraît Le Météorologue qui relate la vie et la mort d’un déporté qui fut interné aux Solovki. Sur le même sujet, Olivier Rolin est, avec Elisabeth Kapnist, l’auteur du film Solovki, la bibliothèque disparue, un documentaire diffusé diffusé sur Arte. Au Bec en l’air, Olivier Rolin est l’auteur de deux textes : l’un accompagnant les photographies de Jean-Luc Bertini dans Solovki, la bibliothèque perdue ; l’autre en dialogue avec les photographies d’Anne Collongues dans L’Heure blanche.



Caractéristiques

Dimensions 19 × 29.5 cm
Isbn

978-2-36744-064-4

Nombre de pages

56

Couverture

souple

Photographies

60 photographies en couleurs