Sète#20 Clémentine Schneidermann

25,00

Georges Brassens et sa ville dans l’œil décapant d’une jeune photographe

Photographies
Clémentine Schneidermann

Texte
Christian Caujolle

Le Livre

ImageSingulières est un festival de photographie documentaire créé en 2009 à Sète. Chaque année un photographe est invité à porter son regard sur la ville et à produire une série d’images qui fait l’objet d’un livre.

En 2020 la carte blanche est confiée à Clémentine Schneidermann. À la croisée de la mode et du documentaire, cette jeune artiste joue avec les codes des deux disciplines en mêlant réel et fantastique. À Sète, elle est partie avec audace sur les traces de Georges Brassens, originaire de «l’île singulière» et figure inévitable de l’imaginaire local. Les lieux qu’il a fréquentés, mais aussi le cercle de ses admirateurs sétois ainsi que des personnages locaux, rien n’échappe à la photographe qui métamorphose Sète avec humour et poésie, révélant ainsi, au-delà de l’attachement au chanteur, tout un pan de la culture populaire de la ville.

«En fait, un peu comme Brassens, la photographe se livre, en apparence tout du moins, non au développement d’un projet mais à une forme de cueillette modeste et d’aspect léger. Lui le faisait avec des mots et des mélodies qui restent en tête, elle le fait avec des images sans maniérisme et pourtant solides, qui s’installent doucement au fond de la rétine. Des images qui, comme les couplets du poète, content ou évoquent aussi des histoires. Celles de la belle qui se rêve en star, celle du passionné qui se projette dans sa collection d’objets, de livres, d’affiches, de cartes postales, de signes de papier et s’y invente une identité. Pas très différent, au fond, de tous ceux qui prennent grand soin de leur moustache, convaincus, même si le miroir devait les détromper, qu’ils sont des sosies du chanteur résolument anar. Clémentine Schneidermann en a croisé, en a déniché et leur a tiré le portrait avec tendresse, respectant leur conviction autant que leur illusion.»

— Extrait du texte de Christian Caujolle

Les auteurs

Christian Caujolle

Christian Caujolle est critique, directeur artistique et commissaire de nombreuses expositions internationales, ancien professeur associé à l’École nationale supérieure Louis Lumière de Paris. Personnalité incontournable du monde de la photographie contemporaine, il a été responsable de la photographie au sein du quotidien Libération dans les années 1980, a été l’un des fondateurs de l’Agence VU’ en 1986 et le directeur artistique de la galerie VU’ en 1998, et l’auteur des textes de nombreux catalogues et monographies de photographes. Il est également l’auteur de Things as They Are : Photojournalism in Context since 1955, (Chris Boot, 2005), écrit à l’occasion des 50 ans du World Press Photo, livre pour lequel il a obtenu l’ICP Infinity Award en 2006, et de Circonstances particulières (Actes Sud, 2007), qui parle de son rapport intime au médium photographique.
Il participe à la programmation artistique de nombreuses manifestations et festivals de photographie, dont ImageSingulières à Sète (pour lequel il écrit également chaque année les textes de la collection liée au festival et coéditée par Le Bec en l’air). Il dirige au Cambodge le festival Photo Phnom Penh qu’il a créé en 2008 et dans le cadre duquel il a découvert le travail de Philong Sovan. Depuis 2020, il est également conseiller artistique du Château d’Eau à Toulouse. Christian Caujolle is a critic, artistic director and curator of international exhibitions, as well as former associate professor at the École nationale supérieure Louis Lumière in Paris. A key figure in the world of contemporary photography, he was the chief photography editor at the French daily newspaper Libération in the 1980s. He is one of the founders of VU’ Agency in 1986 and became the artistic director of VU’ Gallery in 1998.
He has written numerous essays for catalogues and monographs of photographers. He is also the author of Things as They Are: Photojournalism in Context since 1955 (Chris Boot, 2005), published on the occasion of the 50th anniversary of World Press Photo, for which he received the ICP Infinity Award in 2006, and Circonstances particulières (Actes Sud, 2007),in which he looks into his intimate relationship with the photographic medium. He curates several photography events and festivals, including ImageSingulières in Sète (for which he also writes the texts for the collection linked to the festival and co-published by Le Bec en l’air). He is the director of Photo Phnom Penh Festival in Cambodia, which he created in 2008 and during which he discovered the work of Philong Sovan. Since 2020, he is also the artistic advisor of the Château d’Eau in Toulouse.




Clémentine Schneidermann

Clémentine Schneidermann (née 1991) est une photographe française vivant entre le Pays de Galles et la France. Lauréate du prestigieux prix Leica Oskar Barnack Newcomer, elle s’intéresse aux territoires et aux communautés oubliés en magnifiant l’ordinaire. Très vite remarquée dans le monde de la photographie, elle publie dans la presse internationale (The New Yorker, The Guardian…) et a fait paraître une première monographie I Called Her Lisa Marie (Chose Commune, 2018).




Caractéristiques

Dimensions 21 × 25 cm
Isbn

978-2-36744-145-0

Nombre de pages

88

Coédition

CéTàVOIR

Langue(s)

français / anglais

Couverture

cartonnée

Photographies

48 photographies en couleurs

Parution

2020

Revue de presse

Consulter la revue de presse de ce livre.