Oscura
Une aventure photographique au sténopé


36,00

Le monde transformé par l’appareil photographique le plus rudimentaire qui soit

Textes
Elisabeth Towns, Jean-Michel Galley, Sylvain Besson et Jean-Claude Lemagny

UGS : OSCU Catégories : ,

Le Livre

Oscura est un projet de photographie collective fondé en 1990 par Jean-Michel Galley et Nicolas Tourlière, devenu un an plus tard une association éponyme. Oscura met en place des projets de création partagée durant lesquels les participants peuvent découvrir ou redécouvrir la photographie argentique par la pratique du sténopé.

Le sténopé est une chambre noire, principe optique connu dès l’Antiquité et utilisé par les peintres depuis la fin du Moyen Âge : si l’on pratique un trou dans la paroi d’une boîte parallélépipédique, une image inversée des formes extérieures se projette naturellement à travers le trou sur la paroi opposée à l’intérieur de la boîte. En y plaçant une feuille de papier photosensible, on obtient après développement un négatif qu’il reste à transformer en positif par contact. Une image par nature peu maîtrisable tant le dispositif est rudimentaire, mais – et c’est ce qui fait sa force –, énigmatique, déformée, imparfaite, émouvante, ouverte à l’imagination…

À partir de ce principe simple, Oscura a mené une centaine de projets et d’ateliers guidés par des photographes de renom, principalement en Europe et en Afrique. L’association privilégie les actions à long terme, permettant aux participants de s’approprier l’outil sténopé. Toutes les boîtes sont artisanales, peintes et percées par les utilisateurs, de dimensions variables – tantôt portative, tantôt aménagées dans une pièce, une caravane, un bus, etc.

Près d’un millier de négatifs ont été créés lors de ces ateliers qui ont déjà donné lieu à une cinquantaine d’expositions. Le présent ouvrage rassemble une sélection de quelque 200 images qui témoignent de la démarche d’Oscura autant que d’une multiplicité de regards sur le monde. Le musée Nicéphore Niépce de Chalon-sur-Saône, qui a intégré le fonds Oscura dans ses collections, coédite le livre, qui bénéficie également du soutien du ministère de la Culture.

Il s’accompagne de textes d’Elisabeth Towns et Jean-Michel Galley, fondateurs et animateurs du projet, de Sylvain Besson, responsable des collections au musée Nicéphore Niépce, et de Jean-Claude Lemagny (1931-2023), commissaire d’exposition, critique d’art et théoricien de la photographie.

Les auteurs

Elisabeth Towns

Elisabeth Towns est photographe, directrice artistique de l’association Oscura, dédiée au sténopé. Elle est l’auteure, avec Jean-Michel Galley, du livre Le Sténopé. De la photographie sans objectif, paru dans la collection « Photo Poche » de Robert Delpire en 2008.



Jean-Claude Lemagny

Jean-Claude Lemagny (1931-2023) est commissaire d’exposition, critique d’art et théoricien de la photographie. De 1968 à 1996 il est responsable des collections de photographies à la Bibliothèque nationale de France. Jouant un rôle décisif dans la reconnaissance de l’art photographique par les institutions patrimoniales, il crée la galerie des photographies en 1971, qui permet de mettre en valeur la photographie contemporaine avec la publication régulière de catalogues.



Jean-Michel Galley

Après l’École du Louvre, une licence d’histoire de l’art et une maîtrise de philosophie à la Sorbonne- Paris I, Jean-Michel Galley travaille au Centre des Monuments Nationaux, puis participe à la création du réseau de villes et des territoires français (2000) et du programme Action Cœur de Ville (2018). Il est chargé de cours à Bordeaux-Montaigne et à l’École de Chaillot. Co-fondateur du groupe de création photographique « Oscura », il mène un travail de recherche, de création et d’écriture sur le sténopé. Il est entre autres l’auteur de Le Sténopé, de la photographie sans objectif, avec Elisabeth Towns (Actes Sud, 2008), Nouveau Traité du Sténopé (Éolienne, 2011) et Mali Photos, Sténopés d’Afrique (Snoeck-Ducaji & Zoon, 2001).



Sylvain Besson

Directeur des collections du musée Nicéphore Niépce depuis 2008, Sylvain Besson est en charge d’une trentaine de fonds, dont ceux de Jean-Christian Bourcart, Peter Knapp, Jean Moral ou Jean-Pierre Sudre. Tout en assurant la conservation et la valorisation des collections du musée, riches de plus de quatre millions de phototypes couvrant tous les champs du photographique, de l’invention par Niépce en 1827 aux dernières avancées numériques, Sylvain Besson est commissaire de nombreuses expositions et l’intervenant principal de la formation « Gestion des fonds photographiques » de l’Institut national du patrimoine.



Caractéristiques

Dimensions 22 × 25 cm
Isbn

978-2-36744-190-0

Nombre de pages

192

Langue(s)

français

Couverture

cartonnée

Photographies

190 photographies en n&b et en couleurs

Parution

2024