Oraison sauvage

39,00

Une immersion contemplative dans la fragilité du monde sauvage et animal

Photographies
Jean-François Spricigo

Textes
Marcel Moreau, Jean-François Spricigo

Ce livre fait partie de la sélection des 10 livres remarqués par le Prix Nadar 2021

 

UGS : ORAI Catégories : ,

Le Livre

Artiste échappant aux courants et aux modes, Jean-François Spricigo développe une œuvre personnelle où la photographie est en lien avec la littérature, le théâtre, la vidéo et la musique.

Dans Oraison sauvage, il met en récit son rapport intense à la nature, en particulier aux animaux sauvages. Source d’apaisement, ce rapport est fondé non sur une hiérarchie mais sur une interdépendance, et sur un équilibre retrouvé entre sens et intelligence, instinct et connaissance, honnêteté des émotions et détermination de la pensée.

Oraison sauvage réunit ainsi plusieurs séries de photographies que Jean-François Spricigo a réalisées depuis ses débuts en 2003, dans ce noir et blanc qui fait la force de son écriture – mais aussi pour la première fois en couleurs, et dans une pluralité de formats (moyen format, panoramique). Le livre rassemble aussi des textes de plusieurs registres : un texte personnel de l’auteur, un entretien avec son ami l’écrivain belge récemment disparu Marcel Moreau (ainsi qu’un texte que ce dernier avait consacré à son œuvre en 2004), et enfin des extraits des textes d’une création théâtrale de Jean-François Spricigo, À l’infini nous rassembler, créé en 2018 au Cent-Quatre à Paris avec la comédienne Anna Mouglalis.

Extrait du texte de Marcel Moreau

« Le photographe de toute évidence n’est pas de la religion des montreurs d’appas. Montrer, ce n’est pas assez pour lui. Montrer les appas, c’est trop. Il ne s’agit pas, dans son cas, de nier le visible, mais de le renvoyer à ses soubassements, ses ratés, ses tares, ses failles, ses brouillons, pour les aimer, les faire aimer. Il sait plus que tout autre que s’il y a de la beauté dans ce monde, ses origines sont convulsives, quelquefois misérables : un effort insensé des ténèbres, ou de la boue, pour se poser en architectes. Jean-François retourne aux origines, à l’informe matrice, non pour l’enjoliver : en vue d’en relégitimer les bases chancelantes, friables, rebelles à l’esthétisation à tout prix, comme dogme, mode, source d’illusion, de facticité, donc de profit.
En pénétrant cette œuvre, en m’attachant à elle par ses alluvions, je me sens confirmé dans une de mes rares certitudes : l’ostentation nous ment, elle n’existe que pour plastronner, debout dans sa perversité, voire sa cupidité. »

Wild Prayer
In “Oraison sauvage”, Jean-François Spricigo recounts his intense relationship with nature and animals, based on an interdependence and balance between instinct and knowledge, honesty of emotions and determination of thought. Combining black and white and colour photography, in a multitude of formats, this book also presents various kinds of texts, including an interview with his friend, the recently deceased Belgian writer, Marcel Moreau.

Les auteurs

Jean-François Spricigo

Jean-François Spricigo est né en 1979 à Tournai (Belgique). Son travail associe photographie, vidéo, écriture et musique, notamment en collaboration avec le pianiste Alexandre Tharaud, le contre-ténor Philippe Jaroussky ou la comédienne Anna-Mouglalis. Lauréat du Prix de photographie de l’Académie des Beaux-Arts en 2008, ancien pensionnaire de la Casa de Velasquez, artiste associé au CentQuatre-Paris depuis 2014, il est représenté entre autres par la galerie Camera Obscura (Paris).


Marcel Moreau

Né en 1933 en Belgique, Marcel Moreau est issu d’un milieu ouvrier modeste. Autodidacte, il s’éveille tôt à la littérature grâce aux romans d’Émile Zola et de Dostoïevski, et cultivera toute sa vie une passion pour le philosophe Nietzsche. Marcel Moreau publie son premier roman, Quintes, en 1963. Suivront plusieurs dizaines d’ouvrages parmi lesquels Julie ou la dissolution (Christian Bourgois, 1971), Bal dans la tête (La Différence, 1995). En 2002 il a reçu le prix Wepler pour Corpus Scripti (Denoël) et en 2006, il a reçu le Prix de Littérature francophone Jean Arp pour l’ensemble de son œuvre. Auteur intransigeant d’une œuvre inclassable, Marcel Moreau est décédé en avril 2020 de la Covid-19.


Caractéristiques

Dimensions 16 × 32 cm
Isbn

978-2-36744-160-3

Nombre de pages

132

Langue(s)

français

Photographies

90 photographies en couleur et noir et blanc

Couverture

couverture cartonnée, marquage à chaud, reliure à la suisse

Parution

2021

Revue de presse

Consulter la revue de presse de ce livre.