Indisponible

Les mains patientes

35,00

La relation exceptionnelle d’un médecin à ses patients vue à travers leurs mains

Photographies
Fred de Casablanca

Textes
Fred de Casablanca et Christian Caujolle

Parution en octobre 2022

UGS : HAND Catégorie :

Indisponible

Le Livre

Depuis 2017, au cours de ses consultations, Fred de Casablanca, médecin généraliste passionné et engagé, demande à certains de ses patients – avec qui la confiance est suffisamment forte – s’il peut photographier leurs mains. Parce qu’elles sont révélatrices du premier contact avec eux lorsqu’il les accueille et les invite à entrer dans son cabinet, parce qu’il peut déjà y ressentir l’anxiété ou certaines tensions, la souffrance, mais aussi la sérénité ou l’exaltation, qui se confirmeront ou pas dans la manière dont ils poseront leurs mains une fois assis face à lui, ou quand il prendra leur pouls. La ligne de vie sur la paume, les veines apparentes, les articulations grippées, la pigmentation, la température… La description des mains est infinie.

Fred de Casablanca photographie en noir et blanc, en plan serré, dévoilant les marques laissées par le temps et par la vie sur le corps et la peau de ses patients. Les images sont éclairées par de brèves histoires recueillies lors de la consultation qui sont autant de témoignages de vie et de précieuses paroles sur le soin aujourd’hui. Le médecin généraliste est le premier médicament. De son bon dosage dépend la qualité de la relation médecin- patient, transposée dans ce livre avec une empathie rare.

Les auteurs

Christian Caujolle

Christian Caujolle est critique, directeur artistique et commissaire de nombreuses expositions internationales, ancien professeur associé à l’École nationale supérieure Louis Lumière de Paris. Personnalité incontournable du monde de la photographie contemporaine, il a été responsable de la photographie au sein du quotidien Libération dans les années 1980, a été l’un des fondateurs de l’Agence VU’ en 1986 et le directeur artistique de la galerie VU’ en 1998, et l’auteur des textes de nombreux catalogues et monographies de photographes. Il est également l’auteur de Things as They Are : Photojournalism in Context since 1955, (Chris Boot, 2005), écrit à l’occasion des 50 ans du World Press Photo, livre pour lequel il a obtenu l’ICP Infinity Award en 2006, et de Circonstances particulières (Actes Sud, 2007), qui parle de son rapport intime au médium photographique.
Il participe à la programmation artistique de nombreuses manifestations et festivals de photographie, dont ImageSingulières à Sète (pour lequel il écrit également chaque année les textes de la collection liée au festival et coéditée par Le Bec en l’air). Il dirige au Cambodge le festival Photo Phnom Penh qu’il a créé en 2008 et dans le cadre duquel il a découvert le travail de Philong Sovan. Depuis 2020, il est également conseiller artistique du Château d’Eau à Toulouse. Christian Caujolle is a critic, artistic director and curator of international exhibitions, as well as former associate professor at the École nationale supérieure Louis Lumière in Paris. A key figure in the world of contemporary photography, he was the chief photography editor at the French daily newspaper Libération in the 1980s. He is one of the founders of VU’ Agency in 1986 and became the artistic director of VU’ Gallery in 1998.
He has written numerous essays for catalogues and monographs of photographers. He is also the author of Things as They Are: Photojournalism in Context since 1955 (Chris Boot, 2005), published on the occasion of the 50th anniversary of World Press Photo, for which he received the ICP Infinity Award in 2006, and Circonstances particulières (Actes Sud, 2007),in which he looks into his intimate relationship with the photographic medium. He curates several photography events and festivals, including ImageSingulières in Sète (for which he also writes the texts for the collection linked to the festival and co-published by Le Bec en l’air). He is the director of Photo Phnom Penh Festival in Cambodia, which he created in 2008 and during which he discovered the work of Philong Sovan. Since 2020, he is also the artistic advisor of the Château d’Eau in Toulouse.




Fred de Casablanca

Fred de Casablanca a commencé à prendre des photographies le jour de ses quinze ans avec l’appareil télémétrique reçu de son père, un Yashika électro 35. S’il est devenu médecin, c’est certainement par empathie pour les êtres humains. C’est aussi par empathie qu’il n’a jamais cessé de photographier les gens qu’il aimait et d’entendre leurs histoires de vie. Il concilie ses deux passions et exerce aujourd’hui en tant que médecin généraliste, dans le centre de Paris. Fred de Casablanca est un pseudonyme.




Caractéristiques

Dimensions 18,5 × 24,5 cm
Isbn

978-2-36744-175-7

Nombre de pages

112

Langue(s)

français

Photographies

90 photographies en noir et blanc

Couverture

cartonnée

Parution

2022