Éloge de l’eau

49,50

Photographies
Alain Gualina

Textes
Myriam Blanc
Alain Gualina
Jean-Claude Noubel

Préface
Danielle Mitterand

UGS : ELOG Catégorie :

Le Livre

Pendant plus de dix ans, Alain Gualina a photographié l’eau au plus près de sa fragile et fascinante nature. Des geysers islandais aux cascades croates, des backwaters indiens aux marigots sénégalais, il a parcouru le monde pour capter la poésie d’une ressource en danger, entre pureté et pollution. Avec simplicité, à travers des images universelles étayées par un texte documentaire, il démontre que l’eau demeure la première préoccupation quotidienne des habitants d’une grande partie de la planète, tandis que d’autres n’ont même plus conscience de sa rareté et en font un usage excessif.

En ce début de troisième millénaire, plus d’1 milliard d’êtres humains n’ont toujours pas accès à une eau saine et potable. La pénurie d’eau tue aujourd’hui dix fois plus que les guerres et les scientifiques s’accordent à dire qu’elle constitue l’aspect le plus grave de la dévastation écologique de la Terre. On parle volontiers d’enjeu majeur pour l’humanité mais les prises de conscience restent encore trop souvent à l’état de discours.

Un constat engagé sur une question devenue situation d’urgence, que le regard d’Alain Gualina transforme ici en éloge humaniste.

Les auteurs

Alain Gualina

Alain Gualina  a consacré les premières années de son parcours photographique à une production principalement axée sur le bassin méditerranéen. Les paysages en noir et blanc y alternent avec des reportages sur le quotidien des femmes et des hommes de l’Italie du Sud. Ces années sont ponctuées de séjours en Inde et au Népal où il entame un travail sur les enfants et sur l’usage de l’eau. Sa recherche de nouvelles voies le conduira, de 1981 à 1995, à utiliser l’émulsion instantanée Polaroïd pour une série de photographies. Le travail d’Alain Gualina a été exposé aux Rencontres internationales de la photographie d’Arles. Ses œuvres se trouvent dans diverses collections : musée Cantini à Marseille, Château d’eau à Toulouse, musée de la Photographie de Chalon-sur-Saône, Fondation nationale de la photographie, Bibliothèque nationale et Fonds national d’art contemporain, collection du musée d’Art moderne…


Myriam Blanc

Myriam Blanc est née en 1965. Diplômée de l’Institut d’études politiques de Grenoble, elle travaille dans la presse et l’édition. Elle vit avec sa famille dans un village du sud de la France.


Caractéristiques

Poids 1.4 kg
Dimensions 27 × 27 cm
Isbn

978-2-916073-20-0

Nombre de pages

160

Couverture

cartonnée

Photographies

160 images en couleurs et en noir et blanc

Préface

Danielle Mitterand

Parution

2007