Indisponible

Archisable 2

39,00

Quand des architectes de renom construisent des châteaux de sable

Photographies
Michel Denancé

Textes
Tina Bloch, Richard Scoffier 

Parution le 6 mai 2021

UGS : SABL Catégorie :

Indisponible

Le Livre

L’acte de construire le plus simple est sûrement de poser deux pierres l’une sur l’autre, ou, pour l’arpenteur des bords de mer, de faire des châteaux de sable. C’est à un retour vers cette joie pure et ces gestes instinctifs de bâtisseur d’éphémère que Tina Bloch, commissaire d’exposition, a convié 34 architectes ou duo d’architectes européens. Délaissant leurs ordinateurs et leurs réunions de chantier, les créateurs ont joué de la pelle sur l’estran des plages de Deauville et de Benerville. Entre ciel, terre et mer, des architectures de sable se sont élevées, des mandalas géants se sont déployés, des labyrinthes sans issue autre que leur disparition sous les vagues ont connu une existence fugace mais intense.

À la fois land art et sand painting, avec pour matériau unique le sable humide, les propositions sont d’une étonnante diversité. La plage est tour à tour terrain constructible – où, remblais et déblais, des volumes monumentaux dominent bientôt de futures pièces d’eau –, et page blanche à griffer et raturer jusqu’à l’horizon. Certains architectes s’engagent dans l’aventure avec un projet en tête, d’autres font confiance à l’inspiration une fois les pieds dans le sable. Les uns arrivent avec leur matériel, d’autres déboulent les mains dans les poches. Sur un sol qui a un peu séché, ils et elles disposent au mieux de cinq heures pour travailler entre deux marées, plus souvent de trois heures voire moins si le mauvais temps s’en mêle. L’arrivée de l’eau est guettée avec la crainte d’une destruction prématurée et l’espoir d’une épiphanie. Mystère de la marée…

Travaillant pour des architectes depuis 30 ans Michel Denancé a photographié des maquettes, des chantiers, des projets tout juste livrés ou des pièces du patrimoine, parfois des sites, des friches, des jardins, des morceaux de ville. Il croyait avoir goûté à tous les thèmes possibles. À tort, puisqu’au printemps 2019 est apparu ce nouveau sujet : l’architecte à la plage.

Liste des architectes participants : Clément Blanchet / Charles-Henri Tachon / Françoise N’Thepe / Carl Fredrik Svenstedt / Bruno Rollet / Bernard Desmoulin / Vincent Parreira / Stéphane Maupin / Alexandre Chemetoff / Jacques Rougerie / Suzel Brout / David Tajchman / Paul Vincent et Olivier Canat / Alfonso Femia / Didier Faustino / Julien Rousseau / Yves Pages / Julie Fernandez / Anne Hélène Téménidès / Richard Scoffier / Inessa Hansch / Florence Lipsky et Pascal Rollet / Dominique Châtelet / Duccio Cardelli / Much Untertrifaller et Anne Mochel / Fabienne Bulle et Pascale Poirier / Frédéric Borel / Christèle Avenier / Brigitte Métra / Hugh Dutton / Olivier Namias et Jean-François Cabestan / Jean-Francois Blassel / Anne Pezzoni et Claire Schorter / Farid Azib

Les auteurs

Michel Denancé

Architecte de formation, prenant finalement plus de plaisir à observer le travail des autres qu’à produire lui-même, Michel Denancé a choisi la photographie et propose aux bâtisseurs de porter son regard sur leurs œuvres. Ses reportages mettent en valeur simultanément le bâtiment lui-même (à la fois volume défini par ses parois et lieu de vie installé dans un site) et les intentions des architectes. Ses photos paraissent dans la presse spécialisée, généraliste parfois, et accompagnent des monographies d’architectes (Renzo Piano, notamment), des livres consacrés à un bâtiment ou des recensions thématiques. Les photographies exécutées hors commande concernent également le paysage ou la ville et font parfois l’objet de livres : Dogon Doumbo Doumbo (un micro-territoire du pays Dogon), Mille milliards de milieux (paysages de Seine-Saint-Denis), Un si parfait jardin (Alger), Petites Agonies urbaines (façades murées de la région parisienne), tous accompagnés de textes d’écrivains et publiés au Bec en l’air.


Richard Scoffier

Richard Scoffier est architecte, titulaire d'un DEA de philosophie, critique, écrivain et enseignant à l’École nationale supérieure d’architecture de Versailles et à l'École nationale supérieure d'architecture de Paris Val de Seine. En 1991, Richard Scoffier fonde son agence d'architecture après avoir été lauréat des Albums de la jeune architecture. Parmi ses réalisations, figurent le Centre musical d'Étouvie à Amiens, le pavillon de la Grèce pour la 8e Biennale d'Architecture de Venise en 2002, la Maison des associations à Paris… Théoricien, il a publié plusieurs ouvrages, notamment Les Quatre Concepts fondamentaux de l'architecture contemporaine (Éditions Norma, 2011). Il collabore régulièrement à la revue D'Architectures (D'A) depuis 2006 en tant que critique. Ses articles et ses livres lui ont valu de recevoir en 2013 la médaille de l'analyse architecturale décernée par l'Académie d'Architecture. Enseignant titulaire des Écoles d'architecture depuis 1992, il donne de nombreuses conférences en France comme à l'étranger et anime depuis 2011 l'Université populaire du Pavillon de l'Arsenal à Paris.


Tina Bloch

Tina Bloch est curatrice et auteure. Elle a été journaliste d'art à Décoration internationale, Maison française et Art Press et a publié trois romans sous le nom de Martine Dassault aux Éditions du Rocher (Crash, 2004 ; Les Lys Casabanca, 2005 et Le Temps du violon, 2007). Elle est à l'initiative du projet Archisable, démarré en 2016, qui a fait l'objet d'un premier livre paru aux éditions Xavier Barral (2018) dans lequel elle était l'auteure de textes.


Caractéristiques

Dimensions 22 × 31 cm
Isbn

978-2-36744-151-1

Nombre de pages

176

Langue(s)

français

Couverture

cartonnée, marquage à chaud

Photographies

120 photographies en noir et blanc

Parution

2021