Thierry Magnier a été enseignant puis libraire avant de devenir auteur pour la jeunesse et de fonder la maison d’édition qui porte son nom en 1998. Depuis 1997, il est également directeur du pôle jeunesse d’Actes Sud. En 2002, il publie son premier roman, La Gâche-Vie (collection Folies d’encre, Eden). Son métier d’éditeur ne lui laisse guère le temps de prolonger l’expérience et ce sont les photos de Francis Jolly qui l’ont amené à écrire Ma mère ne m’a jamais donné la main, « stimulé, explique-t-il, par ces images presque fantastiques qui m’ont guidé dans l’écriture. »

1 résultat affiché