Né à Paris le 16 septembre 1924, Raoul Coutard s’est engagé dans le Corps expéditionnaire français d’Extrême-Orient en 1945. Ému et séduit par l’Indochine où il est envoyé, il y retourne de 1950 à 1954, occupant successivement les fonctions de reporter militaire pour le service cinématographique de l’armée et de directeur de la photographie de la revue Indochine Sud-Est asiatique.
Après avoir fait la photo du premier film de Pierre Schoendoerffer, il est le chef-opérateur du premier long-métrage de Jean-Luc Godard, À bout de souffle [1960]. Avec le succès du film, Raoul Coutard devient rapidement un professionnel très recherché. Sa photographie, subtilement surexposée, renouvelle l’esthétique cinématographique et apparaît comme emblématique de la Nouvelle Vague.
Raoul Coutard a tourné plus de quatre-vingts films et courts-métrages en tant que directeur de la photographie auprès des plus grands cinéastes, parmi lesquels Jean-Luc Godard [dix-sept collaborations], François Truffaut, Jacques Demy, Costa Gavras, Philippe Garrel… Il a lui-même réalisé trois films en tant que metteur en scène, dont Hoa-Binh [1970], pour lequel il a reçu le Prix de la première œuvre au Festival de Cannes. Un César pour la photographie du film Le Crabe-Tambour lui a été décerné en 1978 et, en 1997, l’American Society of Cinematographers l’a honoré à Hollywood pour l’ensemble de sa carrière.
Raoul Coutard est décédé le 8 novembre 2016, près de Biarritz où il vivait ces dernières années.

1 résultat affiché