Payram est né en 1959 à Téhéran. En 1983 il fuit l’Iran et s’installe en France. Tireur émérite au laboratoire Picto-Bastille, Payram développe également un travail photographique personnel autour de la fragilité de sa condition d’exilé qu’il met en parallèle avec la fragilité du médium argentique, notamment du polaroïd, instantané et unique. En 2011 il a publié Syrie 55 (éditions Gang). Son travail a été exposé à ImageSingulières à Sète en 2015 et au Pôle photographie Stimultania en 2016.

1 résultat affiché