Photojournaliste d’origine catalane, membre de l’Agence VU’, Miquel Dewever-Plana a vécu dans différentes communautés mayas du Mexique et du Guatemala entre 1995 et 2000. Il a ensuite documenté le génocide maya perpétré dans les années 1980 par l’armée guatémaltèque, travail qui a été récompensé en 2008 par le Prix journalisme et droits de l’homme au Festival de Gijón. Son immersion régulière chez les Lacandons, peuple de la forêt chiapanèque du Mexique, a abouti au récit photographique Hach Winik, paru au Bec en l’air en 2009. En 2010, il a obtenu le Getty Images Grant for Editorial Photography [New York] afin de poursuivre son travail sur la violence au Guatemala dont les livres L’Autre Guerre [Le Bec en l’air, 2012] et Alma [Le Bec en l’air, 2012, coll. Collatéral, avec un texte d’Isabelle Fougère] sont l’aboutissement.

Afficher tous les 2 résultats