Guy Le Querrec est né en 1941 à Paris. Autodidacte, il s’initie à son futur métier en photographiant des musiciens de jazz à Londres. En 1969, il est engagé par l’hebdomadaire Jeune Afrique comme reporter photographe et responsable du service photo. Il fait ses premiers reportages en Afrique francophone, notamment au Tchad, au Cameroun et au Niger. En 1976, il intègre la prestigieuse agence Magnum qu’il n’a plus quittée. Ses débuts sont marqués par son double intérêt pour la musique, et tout particulièrement le jazz, et pour le continent africain, dont il deviendra au fil des années un véritable spécialiste, en traversant plus de vingt-cinq pays d’Afrique avec le trio Aldo Romano, Louis Sclavis et Henri Texier, pour le spectacle Root africaine dont il est l’initiateur.
Parmi ses nombreux reportages, on peut citer ceux effectués sur la Chine [de 1984 à 1989] ou les États-Unis [en 1990] avec le « Big Foot mémorial Ride » dans le Dakota du sud.
En 1998, il est lauréat du Grand Prix de la Ville de Paris.
Guy Le Querrec mène par ailleurs, depuis son premier stage aux Rencontres d’Arles en 1976, une activité pédagogique régulière et remarquée, en France [RIP d’Arles, Université Paris VIII, atelier de la Ville de Paris…] et à l’étranger [Suisse, Angleterre, Belgique, Espagne, ltalie, Canada, Sénégal, Mongolie…].
Il vit le plus souvent à Bruxelles et expose régulièrement à travers le monde

1 résultat affiché