Gilles Ortlieb a publié de nombreux livres [poèmes, récits, essais…] parmi lesquels les récents Tombeau des anges [Gallimard, coll. « L’Un et l’autre », 2011] et le Train des jours [Finitude, 2010]. Il est lui-même à la fois auteur des photographies et du texte de Liquidation totale [Le Temps qu’il fait, 2011]. Voyageur polyglotte, il a traduit plusieurs auteurs grecs, contemporains ou plus anciens, dont Constantin Cavafy. Il collabore à plusieurs revues littéraires [la Nouvelle Revue française, Fario, Théodore Balmoral…].

1 résultat affiché