Dejan Dimitrijevic est ethnologue des phénomènes politiques et identitaires contemporains. Il porte une attention particulière à la construction sociale de la temporalité, au travers, notamment, de la relation qui s’établit entre passé, présent et avenir. Spécialiste de l’ex-Yougoslavie où il a effectué de nombreux séjours de terrain depuis la fin des années 1980 et pratiqué une anthropologie de la guerre durant les années 1990, il est l’auteur d’une trentaine d’articles scientifiques. Ses travaux actuels explorent les modalités de sortie de guerre et de violence. Parmi ses fonctions, il compte également de nombreuses responsabilités éditoriales et d’expertise, entre autres au sein du musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée de Marseille. Maître des conférences en ethnologie à l’université de Nice, il exerce ses activités de recherche au sein du laboratoire URMIS–SOLIIS [CNRS].

1 résultat affiché