Alice Zeniter, née en 1986, est normalienne, romancière et dramaturge. Elle a publié un premier roman à l’âge de seize ans, Deux moins un égal zéro (Prix littéraire de la Ville de Caen) et un deuxième, chez Albin Michel en 2010, Jusque dans nos bras. Sa large reconnaissance publique est venue avec Sombre dimanche qui a reçu le prix du Livre Inter en 2013, le prix des lecteurs de l’Express et le prix de la Closerie des Lilas.
Alice Zeniter écrit aussi pour le théâtre et a mis en scène deux de ses textes. Elle travaille comme dramaturge auprès de plusieurs compagnies (Kobalt, Porte 27 ou, plus récemment, Les Cambrioleurs).
Alice Zeniter et le photographe Raphaël Neal, coauteurs de De qui aurais-je crainte (collection Collatéral, le Bec en l’air 2015), ont également écrit ensemble l’adaptation cinématographique du roman de Leslie Kaplan, Fever (éd. P.O.L, 2005) dont Raphaël Neal est le réalisateur (Fever, 2015).
Alice Zeniter vient de faire paraître L’Art de perdre (Flammarion, 2017) qui a reçu le prix littéraire Le Monde et le prix des Libraires de Nancy-Le Point.

Afficher 1 résultat