Petites agonies urbaines

30,00

Photographies
Michel Denancé

Textes
Mathieu Belezi
Jeanne Benamueur
Abdelkader Djemaï
Mourad Djebel
Jacques Jouet
Marcus Malte

UGS : AGON Catégorie :

Le Livre

Michel Denancé est photographe spécialisé en architecture. D’ordinaire, il photographie des bâtiments neufs, œuvres d’architectes prestigieux.

Ici, c’est aux maisons murées qu’il s’intéresse, aux immeubles condamnés, aux Petites Agonies quotidiennes de Paris et de sa banlieue.

Mathieu Belezi, Jeanne Benameur, Abdelkader Djemaï, Mourad Djebel, Jacques Jouet, Marcus Malte, sont écrivains. D’ordinaire, ils publient des romans, des polars, des recueils de poésie ou des pièces de théâtre.

Ici, les bâtiments en fin de vie de Michel Denancé leur ont inspiré à chacun un court récit inédit.

Pourquoi James Blondel transporte-t-il un à un des parpaings dans l’escalier de la maison de sa mère morte ? Que diable Alfred Hitchcock va-t-il découvrir en ôtant une rangée verticale de moellons pour pénétrer dans l’appartement des Thorwald ? Casper le fantôme et le petit Joseph N’Gotty ne sont-ils qu’une seule et même personne ?

Les fenêtres bouchées, qui marquent la fin d’une histoire, stimulent paradoxalement les imaginaires : la photographie dialogue avec la littérature dans un espace étrangement familier.

 

 

Little Urban Agonies

Little Urban Agonies, a surprising blend of literature and photography dedicated to the facades of Paris and its suburbs. Scheduled for demolition these forsaken places glow with artistic possibilities. Michel Denancé is a photographer who specialises in architecture. A variety of different writers have produced several short, fictional, poetic or intimistic texts based on these pictures.

 

Les auteurs

Marcus Malte

Marcus Malte est né en 1967 à la Seyne-sur-Mer, où il vit toujours. Son premier roman est paru en 1996. Il n’a cessé, depuis, d’écrire des histoires, noires pour la plupart, aussi bien pour les adultes que pour la jeunesse (Les Harmoniques, Gallimard Série noire, 2011 ; Garden of love, Zulma, 2007 ; De poussière et de sang, Pocket Jeunesse, 2007…). Son œuvre est récompensée par de nombreux prix littéraires. Au Bec en l’air, il est l’auteur de textes dans des recueils collectifs : Petites Agonies urbaines, 2006 ; Ostende au bout de l’est, collection Collatéral, 2009] et de Mortes saisons (avec des photographies de Cyril Derouineau, coll. Collatéral, 2012).


Michel Denancé

Architecte de formation, prenant finalement plus de plaisir à observer le travail des autres qu’à produire lui-même, Michel Denancé a choisi la photographie et propose aux bâtisseurs de porter son regard sur leurs œuvres. Ses reportages mettent en valeur simultanément le bâtiment lui-même (à la fois volume défini par ses parois et lieu de vie installé dans un site) et les intentions des architectes. Ses photos paraissent dans la presse spécialisée, généraliste parfois, et accompagnent des monographies d’architectes (Renzo Piano, notamment), des livres consacrés à un bâtiment ou des recensions thématiques. Les photographies exécutées hors commande concernent également le paysage ou la ville et font parfois l’objet de livres : Dogon Doumbo Doumbo (un micro-territoire du pays Dogon), Mille milliards de milieux (paysages de Seine-Saint-Denis), Un si parfait jardin (Alger), Petites Agonies urbaines (façades murées de la région parisienne), tous accompagnés de textes d’écrivains et publiés au Bec en l’air.


Caractéristiques

Poids 0.7 kg
Dimensions 21.5 × 25.5 cm
Isbn

978-2-916073-10-1

Nombre de pages

120

Couverture

cartonnée

Parution

2006