Image d’elles, la profondeur du noir

35,00

Photographies
Jean Mayerat

Textes
Ken Bugul
Tanella Boni

Christophe Gallaz

 

UGS : ELLE Catégorie :

Le Livre

Au départ, une gravure de Rembrandt nommée Négresse couchée qui représente une femme nue dans la pénombre. À partir de cette œuvre, Jean Mayerat entreprend un travail photographique singulier : photographier, nues, des femmes africaines qui vivent aujourd’hui en Europe. Assises, accroupies ou debout, ces femmes, qui sont pleinement investies dans le projet, ne regardent pas l’objectif du photographe. Que gardent-elles de leur pays d’origine, de leur origine tout court ? Leur corps révèle leur histoire sans pour autant percer leur intimité.

L’impression du livre en trichromie (trois encres pour rendre plus sensuel encore le noir et blanc) augmente l’aspect intemporel de ces photographies d’où émanent à la fois grâce, force et douceur.

Deux romancières africaines, Ken Bugul et Tanella Boni, livrent leur réaction face à cette démarche artistique.

 

 

Images of them, their core depth

It all started with a Rembrandt engraving  called the Sleeping Negress, (Négresse couchée ) that portrays a nude dark woman in half light.  From this work, Jean Mayerat has undertaken a singular work: to photograph nude, African women who today live in Europe. What have they kept of their roots ? Do their bodies reveal their stories without penetrating their intimacy ?  Two African authors relay their thoughts on this artistic approach.

Les auteurs

Jean Mayerat

Né en 1929 à Yverdon, en Suisse, Jean Mayerat a d’abord été dessinateur-architecte avant d’aborder l’image, en 1954, d’abord par la voie du cinéma. Son travail photographique, presqu’exclusivement réalisé en noir et blanc, en moyen et grand format, est régulièrement exposé [notamment les photographies de ce livre, au musée de Lausanne].


Ken Bugul

En France, la romancière sénégalaise Ken Bugul est publiée aux éditions Le Serpent à plumes [De l’autre côté du regard, 2003] et Présence africaine [Le Baobab fou, 2010].


Tanella Boni

Romancière, poète, chercheuse et essayiste, Tanella Boni, originaire de Côte d’Ivoire, a fait paraître une quinzaine d’ouvrages parmi lesquels Matins de couvre-feu [Le Serpent à plumes, 2005, prix Ahmadou Kourouma] et Que vivent les femmes d’Afrique ? [Panama, 2008].


Caractéristiques

Poids 1 kg
Dimensions 24 × 30 cm
Isbn

978-2-916073-74-3

Nombre de pages

124

Coédition

Éditions d'en bas (Suisse)

Couverture

cartonnée

Photographies

45 photographies en trichromie

Parution

2011