Régulièrement, sur les réseaux sociaux du Bec en l’air et sur notre site, retrouvez le temps du confinement un paragraphe d’un des livres que nous avons publiés. Nous les avons choisis en ouvrant nos livres au hasard, guidés par notre seule émotion face à l’imaginaire qu’ils mettent en mouvement…

Le titre de cette chronique nous a été inspiré par le très beau livre de Julien Gracq, « En lisant en écrivant ».

En relisant en patientant sur notre site
En relisant en patientant sur Facebook
En relisant en patientant sur Instagram

Photographie extraite de Népal. Épiphanies du Quotidien, de Frédéric Lecloux.