Pré-achetez We Were Never Meant To Survive, le nouveau livre de Marion Gronier

Des portraits intenses et fragiles racontent la violence de l’histoire coloniale nord-américaine.

 

Participez à la campagne de souscription exclusivement sur notre site !

We Were Never Meant To Survive, de Marion Gronier

Découvrez le teaser du livre

 

Présentation du livre

 

En photographiant Amérindiens, Mennonites et Africain-Américains, j’ai cherché à retrouver les visages des peuples qui fondèrent les États-Unis d’Amérique.

Les visages qui m’ont retenue me semblaient marqués par une tragédie bien plus vieilles qu’eux, comme si remontaient à leur surface les lames de fond de la violence originelle qui hante l’histoire de ce pays, celle de l’extermination des “Indiens” et de l’esclavage des “Noirs”.

Cette violence s’est instituée dans la société américaine par une séparation et une hiérarchisation des races, elle est aujourd’hui systémique.

 

Au cours de ce travail, j’ai réalisé que le portrait photographique avait été un instrument de cette violence. Au XIXe siècle, alors que la colonisation battait son plein, la photographie a participé à l’assujettissement des populations indigènes ou dissidentes. Utilisée par les scientifiques positivistes de l’époque, elle fut la pierre angulaire d’un système de classification typologique des races. Les visages, mesurés et catégorisés, prouvaient l’infériorité atavique de leur propriétaire. Mais ces prétendues démonstrations scientifiques reposaient sur des a priori racistes. La photographie en elle-même n’atteste rien. Cependant, son apparente objectivité, héritée de son origine mécanique et de sa nature indicielle, avait le pouvoir de naturaliser ces préjugés.

J’ai choisi de remettre en scène cette typologie pour la déconstruire, pour montrer combien, à l’opposé de cette assignation factice, le visage photographié vibre, vacille, miroite, combien il nous échappe dans un incessant va-et-vient entre exhibition et retrait, combien il nous plonge dans l’inconnu, combien il résiste.

Car ces visages me résistent, nous résistent, de cette résistance consubstantielle à leur apparition dont parle Emmanuel Levinas, de cette force paradoxale et indestructible qui émane de leur vulnérabilité.

Ce travail, en définitive, cherche peut-être à reconfigurer le passé, à en proposer un autre récit. En exhibant la violence de l’histoire coloniale, en démontant et en détournant certaines de ses armes, mes images veulent donner à voir la résistance indéfectible des peuples opprimés.

L’auteure

 

Photographe autodidacte de formation littéraire, Marion Gronier se consacre à des projets personnels dans lesquels elle creuse le portrait pour en extraire sa puissance d’agir dans des face-à-face sans échappatoire.

En 2011 elle expose, au Musée de la photographie de Charleroi sa série I Am Your Fantasy. Un livre est publié la même année. En 2012, elle est lauréate de la Résidence BMW-Musée Niépce. Elle y réalise Les glorieux qui seront exposés  aux Rencontres d’Arles et à Paris Photo. En 2013, les fantômes des portraits de Curtis et de la FSA l’attirent aux États-Unis. Achevé en 2020, ce travail We Were Never Meant To Survive (Nous n’étions pas censées survivre), reçoit à deux reprises l’Aide à la photographie documentaire contemporaine du Centre national des arts plastiques (Cnap).

Caractéristiques du livre

 

24,5 x 24,5 cm
140 pages
51 photographies en couleurs.
Textes bilingues français/anglais

Couverture cartonnée avec marquage à chaud
Reliure à la suisse pour une ouverture à plat
Impression en quadrichromie sur papier couché mat 150 g

En librairie en octobre 2021
ISBN 978-2-36744-156-6
Prix de vente public : 38 €

Reliure suisse, We Were Never Meant To Survive, de Marion Gronier
Reliure suisse, We Were Never Meant To Survive, de Marion Gronier

Offre de souscription exclusive sur notre site

 

L’édition standard

 

Le livre seul

Frais de port offerts
pour la France métropolitaine
à l’occasion du lancement
du livre

38 €

We Were Never Meant To Survive, de Marion Gronier
L’édition cadeau

 

Deux exemplaires du livre

Un pour vous et un pour offrir !
Tarif préachat
et frais de port offerts
pour la France métropolitaine.

70 €

We Were Never Meant To Survive, de Marion Gronier
L’édition de tête

Limitée à 10 exemplaires

Le livre accompagné d’un tirage

Tirage 24 x 24 cm signé sur papier Baryté Platine Fibre Infinity Canson 310 g,
frais de port offerts pour la France métropolitaine.

300 €

Choisissez votre tirage de tête parmi ces trois portraits

Financement du livre

 

Le coût de production de ce livre, à la fabrication minutieuse (choix des papiers, reliure…), est plus élevé que d’ordinaire.

Votre contribution sera directement affectée à son impression.

Le reste du budget est supporté par une subvention publique de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur (aide à l’édition), par du mécénat (Fonds de dotation Agnès b.) et par Le Bec en l’air.