KHO

38,00

Un récit photographique intense et d’une grande liberté au cœur d’Alger.

Photographies et texte
Romain Laurendeau

 

UGS : KHO Catégorie :

Le Livre

KHO : trois lettres, prononcées « rho », pour désigner le mot « frère », un vocable de solidarité que le photographe Romain Laurendeau entend chaque jour à Alger, ville dont il a entrepris de faire le récit photographique depuis 2014. En immersion totale dans les quartiers populaires, vivant jour et nuit auprès de ceux qu’il photographie, il capte au plus près les enjeux d’une société dont la jeunesse semblait paralysée par l’absence totale de perspectives et l’immobilisme du pouvoir jusqu’à ce qu’elle descende dans la rue, en février 2019, et devienne la principale force d’opposition qui a fait basculer le régime et abouti à la démission du président, au pouvoir depuis 20 ans.
En bon documentariste, Romain Laurendeau privilégie l’étude de lieux qu’il juge révélateurs et qui sont autant d’espaces de résistance : le mythique quartier de Bal El Oued dont l’héritage populaire est confronté à la misère grandissante, les stades de football qui constituent les seuls espaces d’expression dans une société où tout rassemblement est interdit et, plus surprenants, les « dikis », des lieux insoupçonnés et clandestins, véritables bulles de liberté où la jeunesse algéroise abrite ses amours, ses excès et ses espoirs.

 

Les auteurs

Romain Laurendeau

Romain Laurendeau est né en 1975. Il obtient une licence de physique-chimie avant de se tourner vers sa passion, la photographie, qu'il étudie à l'ETPA de Toulouse. Il débute dans le métier en réalisant des reportages dans la presse locale mais contracte un kératocone, une maladie qui déforme progressivement ses cornées. Pendant ses années de maladie, sa vue baissant de plus en plus, il explore l'intime à travers des séries introspectives, nourries de ses doutes et de ses peurs. En 2009, après un an d'attente, une transplantation de cornée lui sauve la vue. Cette renaissance le mène spontanément vers l'ailleurs, le voyage. Il démarre par une longue immersion au Sénégal, qui va durer trois ans, au cours de laquelle il réalise une série de photographies sur des chercheurs d'or qui modifient l'équilibre d'un petit village. Ce reportage est couronné par deux prix. C'est au Sénégal qu'il rencontre un Algérien qui l'invite à lui rendre visite. Pour ses reportages, il a déjà obtenu le prix AFD, le prix Camille Lepage, l’European Photographers Award, le prix Scam-Roger Pic et le prix Pierre et Alexandra Boulat.


Caractéristiques

Dimensions 22.5 × 29 cm
Isbn

978-2-36744-135-1

Nombre de pages

160

Langue(s)

français

Couverture

cartonnée

Photographies

150 photographies en couleurs et en noir et blanc

Parution

2019