Sous le pli du drapeau

14,90

Un récit fictionnel de la Grande Guerre à partir de l’exploration minutieuse des archives.

Texte
Jean-Baptiste Gendarme

Photographies
Olivier Placet

UGS : DRAP Catégorie :

Description

« Personne ne sera oublié. Pas d’inquiétude. Pleurez tranquilles, portez le deuil sans vous soucier du reste. On s’occupe de tout et on va essayer de donner un sens à tout ça. On va vous faire de beaux monuments devant lesquels vous pourrez venir regretter votre mari, votre frère, votre père, votre fils, votre neveu, votre cousin. On va vous montrer que tout ça n’a pas été vain et inutile. Qu’on avait besoin de leur sacrifice. Qu’on peut justifier la mort de vos pères, fils, maris, frères et de tous les autres. Et si on ne sait pas de quoi ils sont morts, on va vous dire pour qui ils sont morts : pour la France. Et la France, mesdames, mesdemoiselles, mes enfants, mes petits orphelins, vaut bien le sacrifice d’un million trois cent mille hommes. »

Inspiré par les noms gravés sur des monuments aux morts de la région d’Aix-en-Provence, Jean-Baptiste Gendarme évoque la Première Guerre mondiale à partir d’un impressionnant travail sur les archives et les journaux de bataille. Il retrace les dernières heures des soldats, livrant dans une écriture contemporaine les stratégies militaires, le récit des combats et les destins individuels.

En écho, le photographe Olivier Placet replace les monuments aux morts, ces gestes de mémoire dont on avait fini par oublier jusqu’à la présence, dans les décors vivants de notre XXIe siècle.

Les auteurs

Jean-Baptiste Gendarme

Jean-Baptiste Gendarme, né en 1978, est l’auteur de cinq livres publiés chez Gallimard, dont Chambre sous oxygène [2004], Le temps qu’il faudra [2009] et Un éclat minuscule[2012]. Il a également publié Splendeurs et misères de l’aspirant écrivain [Flammarion, 2014] et un petit panorama de littérature contemporaine, La Pause [Calmann-Lévy, 2014]. Il est par ailleurs le créateur et le rédacteur en chef de la revue littéraire Décapage.


Olivier Placet

Olivier Placet, né en 1964 à Toulon, a débuté la photographie à l’âge de dix-neuf ans. Spécialiste de la lumière et des prises de vue en studio, il prête son talent à de grandes agences de publicité et à des marques internationales. En collaboration avec des journalistes, il réalise des portraits de personnalités du monde politique et artistique. Régulièrement il quitte l’univers numérique de son atelier pour se consacrer à la publication d’ouvrages et de reportages : Papier(s) [Seuil, 2000], Distance [éditions Aréa, 2011], et, aux éditions Le Bec en l’air, Andalousies [2005], Orgues. Le Chœur des anges [2006] et Materia [2009].


Informations complémentaires

Dimensions 13 × 20 cm
Isbn

978-2-36744-096-5

Nombre de pages

168

Couverture

souple

Photographies

35 photographies en couleurs

Parution

2016