Pik-Nik

35,00

Un regard lucide sur la classe moyenne de l’Inde urbaine contemporaine à travers le phénomène des pique-niques.

Photographies
Arko Datto

Texte
Kushanava Choudhury

UGS : PIKN Catégories : , , Étiquette :

Description

Dans l’est de l’Inde, pendant les mois d’hiver où le soleil est supportable, le pique-nique est une activité prise très au sérieux. Familles, amis, voisins et collègues déménagent de la nourriture en excès et toute une panoplie de marmites et de bouteilles de gaz, et s’en vont au bord des rivières cultiver l’art de la cuisine en plein air. Pas un pique-nique digne de ce nom sans de monstrueuses sonos qui diffusent à plein volume les succès des derniers films indiens. Les hommes boivent, se bagarrent et dansent, les femmes et les enfants assistent au spectacle, les groupes de chaque sexe ne se mélangeant pas. Au soleil couchant les bus repartent, laissant derrière eux les reliefs de leurs agapes…

Ce livre rassemble les images réalisées sur ce phénomène de société entre 2013 et 2015 par Arko Datto, photographe indien basé à Calcutta et membre de l’agence Noor. Il s’accompagne d’un texte de Kushanava Choudhury, auteur en 2017 d’un premier roman remarqué sur Calcutta, The Epic City. À partir des images d’Arko Datto qui ont suscité son enthousiasme, Kushanava délivre un texte mêlant fiction et documentaire, servi par son intelligence des attentes et contradictions de la jeunesse urbaine de l’Inde contemporaine.

In eastern India, during the winter months when the sun is bearable, picnicking is a pastime that’s taken very seriously. Groups of families, friends, neighbours and colleagues travel far to claim the perfect riverside spot. Vats of freshly slaughtered chicken, sacks of vegetable and an arsenal of pots, pans and gas cylinders are lugged along, taking cooking en plein air to a whole new level. Gigantic loudspeakers blare the songs from Indian blockbusters high above permissible decibels. Men get drunk, brawl and dance as women and children watch, without much interaction, if any, between genders. As the sun sets, the buses pull out, leaving the leftovers of the feast amidst a sea of rubbish.

This book brings together the work realised by Calcuttan photographer Arko Datto about this phenomenon, and an essay combining historical background and personal memories by Kushanava Choudhury, whose acclaimed first novel about Calcutta, The Epic City (2017), shows a deep understanding of the expectations and contradictions of contemporary urban Indian young people.

 

Les auteurs

Arko Datto

Arko Datto est né en Inde en 1986. Après deux mastères en sciences pures à Paris en 2010 et 2011 il se consacre à la photographie. Questionnant le geste photographique à l’ère numérique, il se positionne en observateur critique des sociétés contemporaines. Membre de l’agence Noor et représenté par la galerie East Wing à Dubai, il est lauréat du prix Voies-Off 2017. Son travail est publié internationalement (Time, National Geographic, Newsweek, Courrier International, The Guardian, Libération…).


Kushanava Choudhury

Kushanava Choudhury a grandi entre Calcutta et le New Jersey. Diplômé de l’université de Princeton, il a ensuite travaillé comme reporter au Statesman, grand quotidien de Calcutta. Après avoir obtenu un doctorat en sciences politiques à l’université de Yale il retourne à Calcutta, ville à laquelle il consacre son premier roman, The Epic City, paru en août 2017 chez Bloomsbury (Royaume-Uni). > Lire un article paru dans The Guardian : https://www.theguardian.com/books/2017/aug/27/the-epic-city-world-on-the-streets-of-calcutta-kushanava-choudhury-review


Informations complémentaires

Dimensions 29 × 23 cm
Isbn

978-2-36744-125-2

Nombre de pages

146

Langue(s)

français / anglais

Couverture

cartonnée, semi-toilée

Photographies

70 photographies en couelurs

Parution

2018

Revue de presse

Consulter la revue de presse de ce livre.