Mémoire du Camp des Milles 1939-1942

29,00

Photographies
Yves Jeanmougin

Textes
Robert Mencherini
Angelika Gausmann
Olivier Lalieu
Atelier Novembre

Préface
Alain Chouraqui

UGS : MILL Catégories : ,

Le Livre

Après trente ans de combat contre l’oubli et un vaste projet de réhabilitation, le Site-Mémorial du Camp des Milles ouvre ses portes en 2012 comme haut lieu d’éducation citoyenne et de culture. Seul camp français d’internement et de déportation encore intact, porteur de traces lisibles de ce passé, le camp des Milles vit passer plus de 10 000 personnes d’une quarantaine de nationalités de 1939 à fin 1942. Lié à l’une des périodes les plus sombres de notre histoire, cet ancien site industriel est un élément majeur de la mémoire et de la culture européennes.

Ouvert sous la Troisième République en septembre 1939 dans une tuilerie entre Aix-en-Provence et Marseille, le camp des Milles est dans un premier temps un camp d’internement pour les ressortissants allemands et autrichiens résidant dans le midi de la France. La plupart sont des antinazis, juifs pour beaucoup, qui ont fui le Reich allemand dès 1933. Nombre d’entre eux sont des intellectuels : Lion Feuchtwanger, Walter Hasenclever, Franz Hessel… ou des artistes : Hans Bellmer, Max Ernst, Ferdinand Springer… À l’automne 1940, sous le régime de Vichy, le camp des Milles devient un camp d’internement et de transit pour tous les étrangers, notamment une grande partie de l’intelligentsia européenne et les anciens des Brigades internationales d’Espagne transférés des camps du Sud-Ouest. En août-septembre 1942, dans le cadre de l’extermination nazie et avant même l’occupation de la zone libre par les Allemands, plus de 2 000 hommes, femmes et enfants juifs sont déportés par le gouvernement de Vichy du camp des Milles vers Auschwitz via Drancy.

Rédigés par des membres du comité scientifique de la Fondation du camp des Milles, les textes sont illustrés par des documents d’archives exceptionnels, notamment les dessins originaux réalisés par les artistes. Le photographe Yves Jeanmougin complète cette approche historique par des photos du bâtiment avant et après sa restauration, qui en restituent la force mémorielle.

Avec les contributions d’Alain Chouraqui, sociologue, chercheur au CNRS, président de la Fondation du camp des Milles ; Robert Mencherini, historien ; Angelika Gausmann, historienne de l’art ; Olivier Lalieu, historien ; Atelier Novembre, architectes.

 

Memorial of Camp des Milles

The Camp des Milles Memorial Site of the only internment camp which was used for transit and deportation, still in good condition in France, opens to the public in 2012: more than 10 000 people were interned here between 1939 and 1942, including many intellectuals and artists (Max Ernst, Hans Bellmer, Franz Hessel …). The texts, photographs and archival documents of this work restore the strength of this commemorative site.

Les auteurs

Yves Jeanmougin

Caractéristiques

Poids 1.7 kg
Dimensions 26.5 × 27 cm
Isbn

978-2-916073-93-4

Nombre de pages

244

Coédition

Métamorphoses

Langue(s)

français + version anglaise du livre

Couverture

cartonnée

Photographies

100 photographies et 100 reproductions

Préface

Alain Chouraqui

Parution

2013