. A C H E T E R .



Friche La Belle de Mai
41, rue Jobin
13003 Marseille
  accueil espace librairie actualités contact
 
  Rechercher dans le catalogue  
 
   
 
21 x 28 cm
104 pages
couverture souple à rabats
40 photographies en couleurs
bilingue français / anglais
ISBN : 978-2-36744-036-1
30,00 €
 
. A C H E T E R .
 
 
LAND OF CUSH
  Photographies
Cédric Gerbehaye

Textes
Jon Lee Anderson

Un livre saisissant sur le Soudan du Sud, dernier-né des pays de la planète qui est aussi l’un des plus pauvres.

Le Soudan, le plus vaste État d’Afrique, vit une période cruciale de son histoire. En 2005, un accord de paix entre le Nord et le Sud du pays a mis fin à la plus longue guerre civile africaine (22 ans), puis un référendum a permis au Sud de devenir indépendant en 2011.
Mais pour l’antique royaume égyptien de Kouch, baptisé Soudan du Sud et reconnu par l’Onu comme le 193e état membre, la situation n’a guère évolué : malnutrition chronique, peu de routes, pas d’écoles, personnes déplacées par milliers, insécurité grandissante. À cela s’ajoutent des luttes pour la démarcation de la frontière, la répartition de la manne pétrolière et des terres agricoles, le partage des eaux du Nil…
Oublié du monde, le Soudan du Sud reste l’un des pays les plus pauvres et les moins développés de la planète, une situation que Cédric Gerbehaye a captée avec l’engagement qui le caractérise et l’obsession d’un travail en profondeur.

Le titre du livre Land of Cush fait référence à l’antique royaume de Kouch cité dans la Bible, nom donné au territoire qui correspond aujourd’hui au Soudan ; c’est aussi le titre que les Sud-Soudanais ont choisi pour leur hymne national.

Présentation du livre lors du festival Visa pour l’image (Perpignan) du 31 août au 15 septembre 2013
www.visapourlimage.com

  AUTEUR(S)

Jon Lee Anderson est auteur et journaliste au sein du magazine américain The New Yorker. Spécialiste des conflits mondiaux (Irak, Ouganda…), c’est l’un des meilleurs connaisseurs actuels du Soudan. Il accompagne ici les photographies de Cédric Gerbehaye sur le mode du journalisme littéraire par un texte qui met en perspective l’histoire coloniale du pays et sa récente partition.
  PHOTOGRAPHE(S)

Né en Belgique en 1977, Cédric Gerbehaye est un des meilleurs photojournalistes de sa génération, représenté par l’agence VU’. En 2002, il s’intéresse au conflit israélo-palestinien en tentant d’analyser la déception et la révolte que l’échec des accords d’Oslo a engendrées, en Israël comme en Palestine. Il documente aussi la crise économique et sociale qui sévit en Israël, avant de se pencher sur la question kurde, tant en Turquie qu’en Irak. À partir de 2007, il se rend régulièrement en République démocratique du Congo. Le travail qu’il en rapporte a été distingué par de prestigieuses récompenses internationales (World Press Photo, Amnesty International Media Award, Olivier Rebbot Award…) et a fait l’objet d’un livre très remarqué (Congo in limbo, Le Bec en l’air, 2011). Pour ce nouveau travail sur le Soudan, il a obtenu le prix Scam ainsi que le soutien de la Fondation Magnum et du Pulitzer Center. Il est également l’auteur des photographies de Sète#13 (avec un texte de Christian Caujolle, Le Bec en l’air, 2013) réalisé lors d’une résidence au festival ImageSingulières.
   
 
Photographie • Nouveautés
Photographie • Fonds
Collection Collatéral
Histoire de l'art
Marcher un livre à la main
Pratique
Local Contemporain
Les inclassables
  À paraître
 
  Mentions légales - Ce site utilise Adobe Acrobat - Réalisation Alba Glass - Développement JPCWeb
© le bec en l'air