Photographe algérien, Kays Djilali collabore à différents magazines et livres d’art. Parmi ses ouvrages les plus récents, La Nuit sur la figure [Barzakh – CISP, 2008], Aurès, vivre la terre chaouie [Chihab, 2012]. Il travaille actuellement à deux beaux livres, l’un sur le M’zab, l’autre sur les ksour d’Algérie. Il a exposé dans différents pays d’Europe ainsi qu’ailleurs, notamment au Mali et en Chine. Il est, en outre, coréalisateur d’un film documentaire, Le Piège, consacré au destin des migrants subsahariens au Maghreb [2006].

Voici les 2 résultats